Demande de soumission

icone fermer

    Contactez un conseiller Biotero pour obtenir une soumission gratuite !

    Voir notre vidéo

    Un bon nettoyage printanier de la pelouse

    C’est enfin l’arrivée des beaux jours. La chaleur se fait de plus en plus sentir, les journées rallongent autant que le sourire dans le visage des gens que nous rencontrons.

    Le printemps a cette faculté de nous donner envie de déplacer des montagnes. Une envie de propreté, de rangement et de renouveau. Voyez-vous de quoi je parle ? Le fameux ménage du printemps… S’il est bon pour notre maison à l’intérieur ET pour notre moral, avouons-le, il est tout aussi essentiel à l’extérieur.

    En effet, il est primordial d’effectuer un bon nettoyage printanier sur votre pelouse. C’est une façon simple et efficace de lui démontrer tout votre amour et de partir la saison du bon pied. Elle vous le rendra bien, c’est certain. C’est à ce moment que vous vous demandez quelle est la meilleure façon de faire ? Vous allez voir, c’est assez simple.

    Il faudra d’abord laisser la neige fondre et le terrain s’assécher.

    D’abord, il vous faudra gratter le terrain afin d’enlever le surplus de feutre communément appelé chaume, ici, au Québec. Et qu’est-ce que ça mange en hiver le feutre-chaume ? C’est en fait un amas de débris végétaux, morts ou vivants, situé juste au-dessus du sol, au pied de votre gazon. Il peut être composé d’un mélange de feuillage, de feuilles mortes, de racine et de tiges.

    Enlever le feutre sur la pelouse lors du nettoyage printanier

    Et pourquoi faut-il l’enlever ? Si la couche végétale est imposante, elle empêchera la circulation de l’air, de l’eau et des nutriments jusqu’aux racines de votre gazon. Lorsque l’air circule mal, le gazon est asphyxié et étouffé. L’eau qui s’infiltre mal dans le terrain ne permettra pas au système racinaire de se développer en profondeur. Finalement, avec le feutre, l’humidité a souvent tendance à stagner et offre, ainsi, un foyer très accueillant pour les insectes nuisibles.

    Si votre terrain n’est pas trop grand, il est possible de le gratter à l’aide d’un balai à feuille en plastique. Nul besoin d’arracher la pelouse. Un raclage en surface fera l’affaire. Sachez qu’il est possible de louer un scarificateur (une déchaumeuse en bon québécois) si vous avez une pelouse de grande dimension et une couche imposante de feutre.

    Le raclage permettra aussi d’enlever les débris laissés par l’hiver comme les branches ou les vieilles feuilles par exemple.

    Pour se débarrasser des petits cailloux et du sable apportés par le déneigement, l’utilisation de balais mécaniques à palettes de caoutchouc ou de souffleurs à air seront à privilégier.

    Il faudra porter une attention particulière aux zones situées au-dessous des arbres et des haies de cèdres où les débris ont tendance à s’accumuler.

    Votre pelouse semble avoir mauvaise mine malgré tout ? Le nettoyage printanier est un excellent moment pour appliquer une couche de semence afin de réparer les zones endommagées par l’hiver.

    Il faudra aussi laisser le gazon pousser anormalement plus longtemps avant la première tonte. Souvenez-vous que plus la tige est longue avant la première tonte, plus la racine sera profonde.

    Le processus du nettoyage printanier de votre pelouse vous donne-t-il des maux de tête ? Sachez que certaines entreprises offrent ce service à la pièce. N’hésitez-pas à le demander.

    Dans tous les cas, il est un incontournable pour vous assurer d’une pelouse en bonne santé.

    Et si le tout ne suffit pas et qu’une réparation de pelouse s’impose, nous pourrons alors vous conseiller un Biotero.

    Bon nettoyage!

    Pour en savoir plus sur le chaume, vous pouvez consulter cet article. 


    Sans titre-6